contact | plan du site | العربية

TROUVEZ VOTRE PROJET

Rechercher

Infos Pratiques

FINANCEMENT

À moins que vous ne disposiez d’économies conséquentes susceptibles de couvrir l’intégralité du prix d’achat du bien, vous aurez probablement à souscrire un emprunt immobilier. Pour savoir combien vous pouvez demander de crédit, prenez le total de vos revenus mensuels et divisez le par 3, c’est le taux d’endettement maximum. Cela signifie que l’ensemble des échéances des prêts en cours ne peut excéder le tiers de ce que vous gagnez.

Les banques procèdent par ailleurs à une étude poussée de votre dossier pour fixer le taux d’intérêt auquel elles vont vous accorder les fonds sollicités. Même si les taux du marché sont actuellement à leur plus bas niveau, le vôtre est fonction du risque que vous représentez.

  • Le prêteur se penche sur de nombreux critères :
  • La stabilité de votre situation professionnelle ;
  • Le niveau de vos revenus ;
  • Votre situation familiale (célibataire, divorcé, marié, avec ou sans enfants) ;
  • Le montant du capital demandé et la durée du remboursement ;
  • Votre endettement actuel (si vous avez déjà d’autres crédits) ;
  • Ainsi que votre apport personnel.

Pour accorder un taux attractif, la plupart des banques exigent un minimum d’autofinancement.

Afin de dénicher la meilleure offre, il est impératif de mettre plusieurs établissements bancaires en concurrence, au besoin avec l’aide d’un expert en crédit immobilier.

Attention !

Le taux d’intérêt à lui seul ne suffit pas à déterminer le coût du crédit et à servir de base de négociation. D’une part, il faut intégrer les frais annexes comme les frais de dossier et les primes d’assurance emprunteur, indissociables d’un tel crédit. D’autre part, il faut s’intéresser à la durée du prêt, et à la possibilité de remboursement par anticipation de l’emprunt éventuellement avec des pénalités.